Mission et héritage

CHEZ AVEDA, NOUS NOUS DONNONS POUR MISSION DE PRENDRE SOIN DU MONDE DANS LEQUEL NOUS VIVONS, DEPUIS LA FABRICATION DE NOS PRODUITS, JUSQU'À NOTRE MANIÈRE DE RENDRE À LA SOCIÉTÉ UNE PARTIE DE CE QUE NOUS EN AVONS REÇU.

NOUS NOUS EFFORÇONS DE DONNER UN EXEMPLE DE LEADERSHIP ET DE RESPONSABILITÉ EN MATIÈRE DE DÉFENSE DE L'ENVIRONNEMENT, NON SEULEMENT DANS LE MONDE DE LA BEAUTÉ, MAIS ÉGALEMENT DANS LE MONDE ENTIER.

 

HORST RECHELBACHER, FONDATEUR

notre fondateur

L’héritage de Horst Rechelbacher s’étend bien au-delà de la création d’Aveda. Pionnier de la beauté globale et spécialiste de la responsabilité écologique, Horst a poussé ses objectifs et sa passion à son apogée dans le cadre d’un mouvement international plus vaste cherchant un équilibre et une harmonie entre l’individuel et le collectif.

 

Né en Autriche en 1941 d’une mère herboriste et d’un père cordonnier, Horst a commencé à travailler dans le salon en face de sa rue à l’âge de 14 ans. « Je n’ai jamais été bon élève et j’avais hâte de devenir quelqu’un de différent », a-t-il déclaré. Horst détenait un talent naturel et, à 17 ans, il travaillait en tant que styliste dans un salon prestigieux de Rome accueillant des célébrités internationales. À l’âge de 20 ans seulement, il a remporté le prix du championnat européen de coiffure (European Hairstyling Championship), ce qui lui a servi de tremplin pour conquérir l’Europe et les États-Unis. « Qu’est-ce qu’une vocation ? C’est comme un feu en moi qui me maintient en vie », expliquait-il.

 

L'AMOUR EST TOUT CE DONT VOUS AVEZ BESOIN

Une incursion dans la légende de notre fondateur, Horst Rechelbacher, qui nous a montré comment rendre le monde meilleur en privilégiant l’amour.

 


un éternel étudiant à la vision durable

Styliste d’envergure internationale à l’adolescence, Horst a atterri à Minneapolis, dans le Minnesota, par accident. Littéralement. Au cours d’un concours de stylisme en 1963, la voiture de Horst a été percutée par un conducteur ivre. Il décida alors de s’installer à Minneapolis comme coiffeur européen pour y ouvrir son propre salon, Horst & Friends. De nombreux autres ont suivi, faisant de lui un entrepreneur célèbre à la vingtaine. À la fin des années 1960, Horst a fait une dépression suite à une surcharge de travail et a pu se remettre grâce à des remèdes à base de plantes préparés par sa mère, ainsi qu’au yoga et à la méditation. Après s’être retiré en Inde en 1970, Horst a adopté un mode de vie ayurvédique pour lui et son modèle professionnel. Sa pensée était alors holistique et il croyait en la beauté individuelle directement liée à la beauté du monde qui nous entoure. Ses idées allaient révolutionner le monde de la beauté. « Nous sommes la terre », disait-il. « Nous sommes le sol. Nous sommes l’eau. Nous sommes tout. Donc, si vous le pouvez, passer au bio. Devenez un agriculteur. Cultivez dans votre propre foyer. Cultivez de la menthe poivrée et faites votre propre thé. Célébrez la vie. »
 

de l’art ancien ayurvédique proviennent les rituels d’Aveda

En Inde, il a également reçu l’inspiration nécessaire pour créer Aveda. Horst a appris à mieux comprendre le pouvoir du bien-être pour promouvoir l’équilibre dans l’esprit et le corps, les prérequis pour réaliser les objectifs de beauté des invités. Il a rencontré Shiv Nath Tandon dans l’ashram Sadhana Mandir à Rishikesh, en Inde, avec qui il a développé son premier shampooing Clove dans un évier de cuisine à Minneapolis, en collaboration avec les médecins ayurvédiques Vinod et Kusum Upadhyay. Tous ont continué à travailler avec Aveda depuis le début des années 1970.

De cette collaboration opportune est née Aveda, en 1978, avec l’objectif d’apporter aux professionnels de la beauté des produits botaniques qui leur seraient utiles ainsi qu’à leurs invités, à la Terre et à ses communautés. La vision de Horst était avant-gardiste et, bien qu’il nous ait quittés, son héritage perdure de nombreuses façons, du rituel emblématique des célèbres massages pour le cou et les épaules proposés par Aveda à une méthode commerciale écologique, célébrant les entreprises à la conscience environnementale. Et surtout, Horst nous a enseigné ceci : « Chaque jour apporte à chacun d’entre nous l’opportunité de créer des impacts positifs. Même les choix les plus simples et apparemment insignifiants que nous faisons au quotidien, ce que nous mangeons, ce que nous mettons sur notre corps et dans nos maisons, ont un impact qui va bien au-delà de l’individu. »
 

une vie de gestion extraordinaire

1978 — Hors a fondé Aveda avec la mission de créer une beauté globale via le bien-être ; Aveda est « la connaissance de l’ensemble »
1982 — Le premier institut Aveda a ouvert ses portes à Minneapolis ; les instituts Aveda sont des écoles destinées aux futurs professionnels de la beauté
1987 — Horst a publié « Rejuvenation: Wellness Guide for Women and Men »
1989 — Horst promeut les principes de Valdez/Ceres en termes d’environnement durable, faisant d’Aveda la première entreprise à signer
1997 — Aveda a été acquise par les entreprises Estée Lauder et s’agrandit pour devenir un succès mondial dans plus de 40 pays et 9 000 salons et spas
1999 — Horst publie « Aveda Rituals: A Daily Guide to Natural Health and Beauty »
2004 — Le secteur de la beauté remet à Horst le prix Lifetime Achievement Award
2005 et 1995 — Le magazine Vanity Fair a désigné Horst comme l’un des environnementalistes les plus influents aux États-Unis
2007— Horst a reçu le prix Rachel Carson Award pour son intégrité et son éthique environnementale (Lifetime Commitment to Environnmental Ethics & Integrity)
2013— L’International Spa Association (ISPA) remet à Horst le prix ISPA Visionary Leader Award
2007 — Le Spa & Salon Professional Association désigne Horst comme un innovateur et une légende du secteur pour sa contribution au secteur cosmétique
2009 — Le président autrichien remet à Horst un Ordre du mérite, une récompense donnée aux chefs d’entreprise autrichiens exemplaires

 

inspiré de l’ayurveda

5 000 années de nos origines proviennent de racines ayurvédiques, la méthode de soin traditionnelle en Inde basée sur la connaissance de la vie et l’interconnexion des choses. Cette pratique a prouvé, sur 5 000 ans, que le traitement de ce qui constitue une personne mène vers un équilibre et un bien-être certains, nous pensons donc que les effets de nos produits n’agissent pas seulement sur les cheveux ou la peau, mais également sur le corps, l’esprit et les émotions.

Notre relation avec la médecine ayurvédique a commencé en 1976, grâce à deux physiciens et spécialistes de l’Ayurveda, les docteurs Vinod et Kusum Upadhyay. Demandés dans tous les pays pour leur expertise en médecine ayurvédique, en pharmacologie, en recherche botanique et en aromathérapie, ces spécialistes ont apporté 1 000 ans de tradition védique et ayurvédique dans le travail d’Aveda. Leurs conseils nous ont d’abord permis d’identifier des actifs botaniques pour nos produits et de lancer les premiers « arômes fonctionnels » (avec nos mélanges d’arômes pour l’équilibre chakra™) et nous ont aidés à lancer des formules naturelles, puissantes et innovantes comme les solutions invati™ pour les cheveux fins.

 

Dans la continuité des principes ayurvédiques, et parce que nous nous soucions de la planète, Aveda s’est engagée à utiliser des ingrédients biologiques. Ainsi, Aveda s’est associée à la société indienne Nisarga.

Nisarga, qui signifie « nature » en sanskrit, cultive des herbes ayurvédiques grâce à l’agriculture biologique. Nous nous sommes associés pour obtenir du curcuma et de l’amla biologiques à utiliser dans certains de nos produits dont les solutions Invati™ pour cheveux fins.

Nisarga utilise une méthode d’extraction écologique à base de dioxyde de carbone qui ne laisse aucun résidu et fonctionne à basse température, produisant ainsi des extraits au fort potentiel.

Parce que l’entreprise se préoccupe des dangers des pesticides et des engrais chimiques, Nisarga encourage les agriculteurs à passer à l’agriculture biologique. Depuis plusieurs années, la société organise des séminaires pédagogiques accueillant environ 35 000 agriculteurs pour convaincre le plus grand nombre de passer au biologique. Nisarga règle les frais de certification biologique pour ses partenaires agricoles et fournit un support pédagogique continu pour favoriser la conversion.

Powered by Translations.com GlobalLink OneLink Software